Pénurie d'eau à Kédougou : "Ça suffit !" , fulmine Guirassy

  • Source: : Seneweb.com | Le 20 mars, 2018 à 21:03:56 | Lu 967 fois | 2 Commentaires
content_image

Pénurie d'eau à Kédougou : "Ça suffit !" , fulmine Guirassy

L'eau est devenue une denrée rare à Kédougou. La situation "catastrophique" que vivent les Kédovins met le député Moustapha Mamba Guirassy dans tous ses états. Assez de voir ses parents "privés" d'eau à ce point, il monte au créneau pour interpeller le ministre de l'Hydraulique et menace d'appeler les populations à ne plus payer les factures d'eau.

"Tant d'années de soif et de privation d'eau, ça suffit !"

Les populations de Kédougou à travers le député interpellent directement le ministre de l'Hydraulique : "Au nom de la cohésion nationale, de votre devoir de préservation de la dignité humaine et des vies, je vous interpelle solennellement : Kédougou, ne mérite pas de vivre plus longtemps ainsi privé d'eau courante et potable", fulmine Moustapha Mamba Guirassy, face à la presse ce mardi.

Le député se fait "le porte-parole de ces populations pour exiger le retour sans délai de l'eau. Si rien n'est fait, je vous notifie d'ores et déjà que j'appellerai et encouragerai les populations à mettre en œuvre une série de mesures de protestation : signature d'une pétition nationale, marche pacifique devant la gouvernance et enfin, si rien n'est fait, boycott du paiement des factures d'eau jusqu'à nouvel ordre".

Des milliers de nourrissons en pâtissent

Chaque jour, selon le député, "ce sont des milliers de nourrissons qui en pâtissent, des milliers de Kédovins, qui se coltinent toutes sortes de maladies, des élèves qui arrêtent l'école pour aider les parents à trouver l'eau", déplore-t-il. Cette "indifférence" des pouvoirs publics responsables "frise la non-assistance à personnes en danger et une démission des responsabilités". Une indifférence qui montre une crise de vision tant sur le plan politique, économique que social quand il s'agit des régions de l'interland, remarque M. Guirassy.


Auteur: Chamsidine Sané - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme En Mars, 2018 (22:13 PM) 0 FansN°: 1
Comment voulez-vous qu'il ne manque pas d'eau à Kédougou?

Les étrangers français, australiens, américains, canadiens viennent piller l'or, Comment lavent'ils polluer nos nappes phréatiques exprès pour tuer les populations



Des gens sales comme ces français, australiens, américains, canadiens qui n'aiment personne dans leur pays.

Bêtes que vous êtes quand ils vont là-bas détruire nos forêts et l'environnement, vous êtes assez bêtes pour parler de création d'emplois!



Il n'y a pas besoin de diplômes integalactiques pour faire savoir que ces multinationales françaises, australiennes, américaines, canadiennes là doivent foutre le camps de Kédougou et de Tamba!

Aucunes de ces mutinationales là ne sont là pour nous aider. Ils veulent priver de gagne-pain nos générations futures de kédovins.



Ces multinationales programment la destruction des peuples. Depuis qu'elles sont là-bas, la prostitution est apparue? Depuis quand, cette réputation à Kédougou? Réveillez-vous et laissez-moi cette politique!



Nos vieux et vielles là-bas meurent comme des mouches, n'avez-vous donc point de discernement pour comprendre et mettre un terme à ce pillage et cette destruction de Kédougou?
Anonyme En Mars, 2018 (13:03 PM) 0 FansN°: 2
CREATIONS D'EMPLOIS VOILA LA FORMULE DE LA SOUMISSION

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com